Aller au contenu . Aller au menu . Marchés publics  . Offres d'emploi  . Contact  .
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris

Quizz "Métropole apaisée"

Connaissez-vous le "code de la rue" ? Inspiré d'une expérience belge, il énonce un principe de prudence à l’égard des plus vulnérables, notamment les piétons, pour des routes plus sûres, jusqu’au cœur des villes. Une démarche conciliant sécurité et circulation, écologie et partage de l’espace public.

(en savoir plus sur le site de la Sécurité routière

 

Pour tester vos connaissances et mieux comprendre la Métropole apaisée, petit Quizz "VRAI/FAUX" sur le sujet :

 



 


ROULER EN "ZONE 30"

1/ A 30 km/h, les automobilistes sont pénalisés

FAUX : Même avec une vitesse réglementée de 50 km/h, il n'est pas possible de rouler à une vitesse moyenne de 30 km/h. Les feux tricolores, les places de stationnements, les passages piétons ou encore la circulation des cyclistes conditionnent cette vitesse moyenne, qui baisse lorsque la densité de la ville augmente. En milieu urbain, la vitesse moyenne est estimée à 18,9 km/h en zone 50 contre 17,3 km/h en zone 30 (soit 1min et 30s de plus pour un trajet de 5 km). Par comparaison, la vitesse moyenne du réseau TAG est de 18 km/h et celle des cyclistes d'environ 15 km/h. 

2/ Un panneau Zone 30 d'entrée de commune signifie "je suis sur un axe à 30km/h"

FAUX : Il signifie que toute la commune est limitée à 30 km/h. Mais de nombreuses entrées de villes et villages resteront des axes à 50 km/h, signalés par un marquage au sol adapté. 

3/ Des radars automatiques seront installés dans toutes les communes en Zone 30

FAUX : Certes, la Métropole va installer de nombreux radars au cœur des villages et sur les axes urbains qui passent de 50 à 30 km/h, mais ce seront des radars pédagogiques. 

4/ Dans les villes et villages en Zone 30, de nombreux panneaux seront supprimés

VRAI : Comme le 30 devient la règle et le 50 l'exception, toutes les petites zones 30 ou panneaux de limitation à 30 km/h seront progressivement supprimés. Les axes qui restent à 50 km/h ne seront pas signalés par des panneaux, déjà trop nombreux et peu lisibles, mais par des marquages au sol. Il y aura également de nombreux marquages 30 pour faire la transition avec les axes 50. 

5/ A 30 km/h, la pollution va augmenter

FAUX : Il est difficile à ce stade d’évaluer les impacts qu’engendrera la mise en œuvre de la Métropole apaisée sur la qualité de l'air. Au-delà de la réduction de la vitesse à 30 km/h qui n’aura pas directement d’effets positifs, la conception globale du dispositif peut activer des leviers efficaces pour la qualité de l’air en favorisant la fluidité du trafic routier et en encourageant une mobilité moins dépendante de la voiture. (Source :  Air Rhône-Alpes).

6/ En voiture, la distance d'arrêt à 50 km/h est 2 fois plus longue qu'à 30 km/h

 VRAI : 27,7m à 50 km/h contre 13,3m à 30 km/h. En plus de la forte diminution du nombre d'accidents, lorsque la vitesse de choc baisse de 50km/h à 30 km/h, le risque que l'accident soit mortel pour le piéton est divisé par 6,4. 

 


 

ÊTRE PIÉTON…

7/ Le feu piéton est rouge et il n'y a personne : je peux traverser (prudemment)

FAUX : Le respect de la signalisation s'impose également aux piétons. 

8/ Je suis dans une rue sans passage piéton. Je suis prioritaire pour traverser

VRAI : Conformément au code de la route, le piéton est « prioritaire dès lors qu'il souhaite traverser ». Cette règle est beaucoup plus crédible et aisément applicable en zone 30. Par contre, il est obligé d'emprunter le passage piéton si celui-ci est situé à moins de 50m. 

9/ Les piétons sont toujours prioritaires sur la voie publique

VRAI : Le piéton, usager le plus vulnérable, est prioritaire sur l'ensemble des autres modes. Pour autant, les piétons doivent respecter le code de la route, ils n'ont pas le droit de marcher sur les pistes cyclables, et doivent être attentifs quand ils traversent une rue. 

 


 

ÊTRE CYCLISTE…

10/ La vitesse des vélos est limitée à 6 km/h dans les rues piétonnes

VRAI : Les cyclistes doivent rouler à l'allure du pas et mettre le pied à terre en cas de forte affluence. 

11/ En zone 30, un véhicule peut dépasser un cycliste en toutes circonstances

FAUX : Au contraire, la différence de vitesse étant faible, le dépassement est peu recommandé. De plus, dans une rue étroite, le long d'une file de stationnement, les cyclistes ont le droit de rester au centre de la chaussée pour éviter les ouvertures de portières. Le dépassement devient alors impossible. 

12/ En zone 30, les cyclistes ont le droit d’emprunter les sens interdits

VRAI : Les cyclistes ont le droit d'emprunter les sens interdits (pour les véhicules motorisés), dans les rues où la signalisation réglementaire autorisant le double sens cyclable est en place (panneaux, marquage). 

13/ Les scooters ont le droit d’utiliser les aménagements cyclables

FAUX : Sauf dans de rares cas (panneau nécessaire), les deux-roues motorisés ont l'interdiction absolue de circuler sur les aménagements cyclables, y compris sur les doublesens cyclables, les passerelles ou dans les rues piétonnes. 

14/ Mon fils de 7ans va à l'école à vélo je peux rouler avec lui sur le trottoir

 FAUX : Les cyclistes adultes ou enfants de plus de 8 ans ont interdiction de rouler sur les trottoirs. 

15/ Les voitures peuvent franchir une ligne blanche pour doubler un vélo

VRAI : Depuis le décret du 23 septembre 2015 modifiant le code de la route, le dépassement est autorisé, mais avec 1,5m de distance latérale hors agglomération (1m en agglomération) 

16/ Dès qu'il fait nuit, le casque et le gilet fluorescent sont obligatoires

FAUX : Le port du casque est recommandé mais facultatif dans toutes les situations. Par contre, le gilet est obligatoire de nuit et hors agglomération. 

La Métropole apaisée de A à Z

Un abécédaire complet pour mieux comprendre la Métropole apaisée.

  

Télécharger l'Abécédaire

Grenoble-Alpes Métropole - 3 rue Malakoff 38031 Grenoble cedex - 04 76 59 59 59 © 2009 Grenoble-Alpes Métropole. Tous droits réservés.