Aller au contenu . Aller au menu . Marchés publics  . Offres d'emploi  . Contact  .
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris

Logistique urbaine

Afin de favoriser l'efficacité du système transport logistique et d'améliorer la qualité de l'air, Grenoble-Alpes Métropole propose un plan d’actions ambitieux en faveur d’une logistique urbaine durable dans la métropole grenobloise.

1 - Les enjeux autour de la logistique urbaine durable pour notre métropole

Qu'est-ce que la logistique urbaine ?

La logistique urbaine concerne l'ensemble des marchandises qui entrent, sortent ou circulent dans la métropole :

 

  • 50 % des flux correspondent aux marchandises transportées par des particuliers dans le cadre de leurs achats,
  • 40 % sont ceux issus du transport de marchandises des entreprises du secteur privé (industrie, commerce, tertiaire...),
  • 10 % concernent les chantiers, la collecte des déchets, les services postaux, les déménagements...

 

De grands enjeux autour de la logistique urbaine :

  • Santé : participer à l'amélioration de la qualité de l'air et à la réduction du bruit en optimisant les tournées et en s'équipant de véhicules moins polluants
  • Dynamisme économique : favoriser l'efficacité du système transport logistique au service de la performance de l'économie grenobloise
  • Aménagement : dans un contexte de foncier rare et de congestion, l'optimisation de l'implantation des activités logistiques et des flux est essentielle.

2 - Un plan d'actions en faveur d'une logistique urbaine durable

Le 29 janvier 2015, une vingtaine de partenaires a signé le plan d'actions en faveur d'une logistique urbaine durable dans la métropole grenobloise

> Télécharger le plan d'actions

 


En 2013 et 2014, Grenoble-Alpes Métropole et le SMTC ont organisé une démarche de coproduction avec une centaine d'acteurs privés et publics concernés par les activités logistiques.

 

Ce plan comprend 16 actions pour optimiser les flux de marchandises au sein de la métropole grenobloise : évolution de la réglementation des livraisons, amélioration de la desserte du centre-ville via un Centre de Distribution Urbaine (CDU), optimisation du fonctionnement des aires de livraison, création d'outils d'observation... 

 

Cette démarche fait l’objet d’une concertation avec l’ensemble des acteurs concernés, publics et privés. La dernière réunion du comité de concertation sur la logistique urbaine s'est tenue le 7 juillet 2016.

3 - L'accompagnement de la création d'un CDU par des acteurs privés

Qu'est-ce qu'un Centre de Distribution Urbaine (CDU) ?

Un CDU permet de capter le fret actuellement distribué de façon isolée et de le redistribuer de manière optimisée vers les points de livraison à l'aide de véhicules adaptés au milieu urbain et plus respectueux de l'environnement

 

 

Deux CDU pour la métropole

Afin de limiter le nombre de livraisons vers le centre-ville de Grenoble et d’agir ainsi sur la fluidité de la circulation et la qualité de l’air, deux centres de distribution urbaine (CDU), complémentaires l'un de l'autre, sont en train d'être créés pour réceptionner les marchandises provenant de différents transporteurs, les regrouper par destinataire, puis les livrer en utilisant des véhicules mieux adaptés à l’environnement urbain et plus éco-responsables (au Gaz Naturel pour Véhicules ou électriques, vélos…). Les CDU proposeront également différents services, comme par exemple récupérer des marchandises chez des commerçants pour les livrer au domicile de leurs clients. 

 

Le premier CDU est en phase d'expérimentation depuis février par le MIN (Marché d’Intérêt National), avec le soutien de la Métropole. Ce CDU concerne les produits alimentaires et permet de mutualiser les livraisons de marchandises à destination des restaurateurs et traiteurs.

 

Le second CDU va être plus généraliste et sera à destination de tous les commerçantsCe CDU a fait l’objet d’un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) lancé par Grenoble-Alpes Métropole et le SMTC. Une procédure innovante qui permet de s’appuyer sur les initiatives des professionnels du transport pour la création et la mise en œuvre de ce CDU. Le choix du consortium a été validé lors du conseil métropolitain du 1er juillet et du comité syndical du SMTC le 7 juillet 2016. Le consortium E.V.O.L (Espaces de Valorisation et d’Optimisation Logistiques)[1], piloté par le Groupe La Poste a été retenu pour assurer cette prestation. Ce CDU se situera à Noyarey et sera fonctionnel à l'automne 2016. 

 

 


 

[1] Le consortium est composé du Groupe La Poste, CityLogistics (opérateur d’un CDU à Lyon), Fret’Vite (transporteur local et régional), Vélocité (Coursier a vélos), Job@vélo (Bureau d’étude sur les activités à vélo et notamment la logistique inverse).

4 - La réglementation du transport de marchandises au centre-ville de Grenoble

Pour agir sur la qualité de l’air, il est également nécessaire de réduire progressivement l’usage des véhicules diesel pour le transport de marchandises.
La Métropole a donc choisi de s'engager dans une évolution progressive et concertée de la réglementation du transport de marchandises en ville (véhicules utilitaires légers et poids lourds), comme le font aussi Lyon et Paris. Une étude a donc été lancée en avril 2016. Cette démarche s'appuie sur les Certificats de Qualité de l'Air (CQA) mis en place depuis le 1er juillet 2016 par l'Etat (www.certificat-air.gouv.fr).

 

Au 1er janvier 2017, la première marche du dispositif sera mise en œuvre sur le centre-ville élargi de Grenoble avec une restriction de la circulation des véhicules les plus polluants : les véhicules utilitaires légers mis en circulation avant le 30 septembre 1997 et les poids lourds mis en circulation avant le 30 septembre 2001.

 

L'objectif visé par la collectivité est la fin du diesel pour les livraisons. La progressivité de la démarche (étapes, rythme) ainsi que les mesures d'accompagnement (station, bornes...) feront l'objet d'une concertation à partir de l'automne 2016. 

 

 

Par ailleurs, une nouvelle réglementation des aires de livraison est prévue. En effet, la plupart des livraisons est actuellement réalisée en dehors des aires de livraison, ce qui entraine de la congestion et une perte de temps pour les livreurs. Un dispositif réglementaire permettant de garantir le respect de ces places et leur durée d’occupation va être mis en place au 1er janvier 2017 à minima sur Grenoble. D’autres communes de la métropole, possédant des aires de livraison, sont actuellement sollicitées pour rejoindre ce dispositif.

Contact

Pour plus d'information, contactez :

Anne-Cécile Blanc

Département Mobilité, Transport et Conception de l'Espace Public

04 56 58 51 63

anne-cecile.blanc[a]lametro.fr

  

Grenoble-Alpes Métropole - 3 rue Malakoff 38031 Grenoble cedex - 04 76 59 59 59 © 2009 Grenoble-Alpes Métropole. Tous droits réservés.