Aller au contenu . Aller au menu . Marchés publics  . Offres d'emploi  . Contact  .
  • >>
  • SCoT 2010-2030
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris

Schéma de cohérence territoriale (SCoT 2010-2030)

Outil au service de l'aménagement et du développement, le SCoT donne les grandes orientations pour les 20 années à venir, de la région urbaine grenobloise (RUG), soit un bassin de vie de près de 750 000 habitants.


 

Il constitue un document de planification relevant du code de l'urbanisme qui s'impose en terme de compatibilité à l'ensemble des PLans locaux d'Urbanisme et Plans d'Occupation des Sols (PLU et POS établis commune par commune).

 

Grenoble-Alpes Métropole, situé au centre de ce bassin de vie, est membre de l'établissement public du SCoT (EP-SCoT) en charge de l'élaboration de ce document essentiel pour la région, qui a été définitivement adopté en décembre 2012.

Les 3 grands enjeux du SCoT 2010-2030 :

 

Le projet de développement de la région urbaine de Grenoble a pour objectif de créer les conditions favorables au développement durable du territoire.

 

Un développement fondé sur l'équilibre des secteurs, le rapprochement des zones d'habitat, d'emplois et de services, les fonctionnements de proximité, le maintien d'une agriculture locale et la préservation des espaces naturels.

 


 

  • 1 - Économiser l'espace

Entre 1975 et 2000, l'espace urbanisé a augmenté de 88% alors que la population a augmenté de 18%. À ce rythme, tous les espaces naturels et agricoles seront consommés dans moins d'un siècle. Ils représentent pourtant un patrimoine inaliénable pour la production d'une alimentation de qualité, le maintien de la biodiversité, la protection des ressources, la prévention des risques naturels.

 

Les objectifs pour le futur SCoT :

 

• Renforcer l'attractivité des espaces naturels et agricoles

• Limiter l'étalement urbain et économiser l'espace

 


 

  • 2 - Rééquilibrer les différents territoires

L'évolution de la population est plus soutenue dans les espaces périurbains que dans l'agglomération grenobloise alors que deux emplois sur trois y restent pourtant concentrés. Cela entraîne des déplacements croissants entre des territoires devenus complètement dépendants les uns des autres. Un rééquilibrage s'impose pour favoriser l'émergence de territoires équilibrés, autonomes et solidaires.

 

Les objectifs pour le futur SCoT :

 

• Rapprocher les lieux d'habitat, d'emplois et de services

• Favoriser les fonctionnements de proximité

• Renforcer l'attractivité et le dynamisme économique du territoire

 


 

  • 3 - Favoriser les fonctionnements de proximité et limiter les déplacements

Pression foncière, amélioration des infrastructures, besoin d'espace et de calme ... Autant de raisons qui poussent les populations à s'installer de plus en plus loin de la "ville". Les pôles urbains devraient pourtant constituer les lieux privilégiés de vie pour les activités quotidiennes. Ils doivent pour cela renforcer leur attractivité en matière d'espace, de calme, de commerces et de services proposés aux habitants.

 

Les objectifs pour le futur SCoT :

 

• Renforcer l'attractivité, la densité et la qualité des pôles urbains

• Favoriser la mixité urbaine et sociale

 


 

La Région urbaine grenobloise (RUG)

 

Voir l'image en grand

Source : EP-SCoT

 

La région urbaine grenobloise, c'est :

 

  • 730 300 habitants (63% de la population iséroise / 12 % de la région Rhône-Alpes)

  • 273 communes

  • 3 640 Km² (dont 3/4 sont des espaces naturels, agricoles ou forestiers)

  • 290 000 emplois

  • 55 000 étudiants

L'établissement public du SCoT

L'Etablissement Public du SCoT de la Région Urbaine de Grenoble (ex-Syndicat mixte du schéma directeur) représente les collectivités et intercommunalités qui en sont adhérentes. Présidé par Marc Baïetto, il est composé d'instances politiques, le comité et le bureau syndical où siègent les élus, et d'une équipe technique.

 

Sa mission consiste à organiser les débats sur les orientations du futur SCoT, puis à en assurer la mise en œuvre auprès des 273 communes de son périmètre, en qualité de personne publique associée aux PLU des communes.

En outre, d'ici l'adoption du SCoT, il assure la prise en compte des orientations du Schéma directeur de 2000 en accompagnant les communes dans leurs projets de PLU, d'urbanisme commercial ou d'infrastructure touristique.

 

L'Etablissement public du SCoT (EP-SCoT) a la responsabilité de son élaboration et de sa mise en application. Il définit les orientations globales applicables à un territoire visant à favoriser la mixité sociale, à limiter l'étalement urbain, et à mettre en cohérence l'ensemble des politiques publiques sectorielles : Programmes locaux de l'habitat, Plans locaux d'urbanisme, Plans locaux de déplacements...

Les membres de l'EP-SCoT

  • Secteur Agglomération grenobloise

Communauté dʼAgglomération Grenoble-Alpes Métropole (La Metro) : 49 communes, 440 000 habitants

 

  • Secteur Voironnais - Pays Voironnais

Communauté dʼAgglomération du Pays Voironnais (La CAPV) : 34 communes, 92 000 habitants

 

  • Secteur Grésivaudan - Pays du Grésivaudan

Communauté de communes du Grésivaudan : 47 communes, 98 000 habitants

 

  • Secteur Bièvre Valloire - Pays de Bièvre-Valloire (60 000 habitants)

Communauté de Communes de Bièvre Est : 13 communes, 17 000 habitants

Communauté de Communes de Bièvre Toutes Aures : 11 communes, 6 500 habitants

Communauté de Communes de Bièvre Liers : 20 communes, 19 000 habitants

Communauté de Communes Chambaran : 11 communes, 5 500 habitants

Communauté de Communes de Beaurepaire : 15 communes, 12 000 habitants

 

  • Secteur Sud Grésivaudan - Pays du Sud Grésivaudan (36 000 habitants)

Communauté de communes de Vinay : 15 communes, 10 000 habitants

Communauté de communes du Pays de Saint-Marcellin : 16 communes, 20 000 habitants

Communauté de communes de la Bourne à lʼIsère : 12 communes, 6 000 habitants

 

  • Trièves

Syndicat d'aménagement du Trièves: 29 communes, 9 000 habitants

 

  • Etablissements publics et communes nʼappartenant pas à un secteur (4 000 habitants)

Communauté de Communes de Vercors Isère : 3 communes, 2 000 habitants

Commune de Polienas : 1000 habitants

Grenoble-Alpes Métropole - 3 rue Malakoff 38031 Grenoble cedex - 04 76 59 59 59 © 2009 Grenoble-Alpes Métropole. Tous droits réservés.