Aller au contenu . Aller au menu . Marchés publics  . Offres d'emploi  . Contact  .
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris

Enquête Ménages Déplacements 2009-2010

Moins de voitures sur la route, plus de déplacements en transports collectifs

 

De novembre 2009 à avril 2010, une "Enquête Ménages Déplacements" (EMD) a été réalisée sur la grande région grenobloise afin de recenser les pratiques de déplacements des habitants.

 

L'EMD a été menée par le Syndicat mixte des transports encommun de l'agglomération grenobloise (SMTC).

 

Les résultats, présentés en juin 2013 sont très encourageants : 

 

Pour la première fois depuis 40 ans, on enregistre une baisse importante de la mobilité en voiture, tant dans la grande région grenobloise que sur le périmètre de la Métro (voir plus bas le périmètre de l'enquête).

Dans l'agglomération grenobloise (périmètre Métro)

  • - 18% de déplacements en voiture
  • + 13 % de déplacements en bus et tram
  • + 44% de déplacements à vélo*

C’est dans l’agglomération grenobloise que la baisse du recours à la voiture est la plus forte : - 18 % sur le nombre total de déplacements entre 2002 et 2010.

Les transports en commun sont les principaux bénéficiaires avec une hausse de 13 % et 76 millions de voyages effectués chaque année sur le réseau TAG.

Le vélo voit son usage largement renforcé (+ 44 %), soutenu par la mise en place de nouveaux services de location et de consigne.


La marche à pied reste prépondérante pour les déplacements en hyper-centre de Grenoble.

Désormais, la voiture n'est plus utilisé que pour moins d'un déplacement sur deux (47% constatés en 2010 contre 54% en 1992, soit mieux encore que l'objectif ambitieux de 48% fixé en 2000 par la Communauté d'agglomération Grenoble-Alpes Métropole et le SMTC).

Une première pour l'agglomération grenobloise, avec des objectifs largement atteints, qui lui permettent de se placer dans le peloton de tête des agglomérations européennes.

* Évolution du nombre de déplacements constatés sur le périmètre de la Métro entre 2002 et 2010.

Enquête ménages Déplacements : objectifs et méthode

 

  • Qu'est-ce que l'Enquête Ménages Déplacements ?

C'est une photographie des déplacements réalisés par les habitants de la grande région grenobloise un jour moyen de semaine. Tous les modes de déplacements sont recensés (transports en commun, marche à pied, deux roues, voiture particulière...).

 

  • A quoi sert l'Enquête Ménages Déplacements ?

Elle permet de mieux connaître les habitudes de déplacements des habitants et d'en mesurer les évolutions afin d'estimer l'impact des actions mises en place et d'adapter les politiques de déplacements. C'est une base de données fiable et complète qui sert de support décisionnel aux élus et acteurs des politiques de déplacement.

L'EMD alimente également une banque de données cohérente et exploitable au niveau national, permettant ainsi de suivre les tendances lourdes d'évolution de la mobilité dans le temps et de se comparer à d'autres agglomérations.

 

  • Qui pilote l'enquête Ménages Déplacements ?

Cette étude a été pilotée par le SMTC (Syndicat Mixte des Transports en Commun de l'agglomération grenobloise) au nom d'un large partenariat associant l'Etat, la Région Rhône-Alpes, le département de l'Isère, la Métro, le Pays Voironnais, la communauté de communes du Grésivaudan, la Ville de Grenoble et une trentaine de structures intercommunales. Le SMTC est également assisté techniquement par l'Agence d'urbanisme de Grenoble, le CERTU*, le CETE** de Lyon et la DDE*** de l'Isère.

 

  • Comment l'enquête Ménages Déplacements a-t-elle été réalisée ?

Le bureau d'étude Alyce Sofreco a été mandaté par le SMTC pour réaliser les questionnaires auprès des ménages sélectionnés par tirage au sort. L'enquête a été conçue selon une méthode standardisée (CERTU) et sécurisée pour les personnes enquêtées.
Concrètement, 7600 ménages ont été interrogés de novembre 2009 à avril 2010, sur un large territoire allant du Haut Grésivaudan au Sud Grésivaudan et de Bièvre Valloire à l'Oisans pendant la phase d'enquête. 

 

* CETE : Centre d'étude technique

** CERTU : Centre d'étude et de recherche sur les transports et l'urbanisme

*** DDE : Direction départementale de l'équipement

Le périmètre de l'enquête

 Le périmètre de l'enquête a couvert les 800 000 habitants des 354 communes de la grande région urbaine grenobloise : Grésivaudan, Voironnais, Agglomération grenobloise, Pays de Bièvre, Valbonnais, Chartreuse, Vercors, Saint-Marcellin (voir carte). 

Bon à savoir

Dans l'agglomération grenobloise, moins d'un déplacement sur deux est fait en voiture (47% constatés en 2010 contre 54% en 1992, soit mieux que l'objectif ambitieux de 48% fixé en 2000 par la Métro et le SMTC).

Grenoble-Alpes Métropole - 3 rue Malakoff 38031 Grenoble cedex - 04 76 59 59 59 © 2009 Grenoble-Alpes Métropole. Tous droits réservés.