Aller au contenu . Aller au menu . Marchés publics  . Offres d'emploi  . Contact  .
Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris

Rénovation urbaine

La Métropole conduit une politique active de solidarité envers ses territoires les plus fragiles, concrétisée dans le Contrat Urbain de Cohésion Sociale (CUCS).

 

Le conseil a adopté en juillet 2005 un programme de rénovation urbaine, qui précise le soutien de la Métro aux opérations de renouvellement urbain de l'agglomération.
Elle est également signataire des conventions pour chacun des sites (à terme 6 conventions pour des opérations jusqu'en 2012).

Au total, les engagements de la Métro en faveur du programme cadre de rénovation urbaine s'élèvent à plus de 37 millions d'euros (dont 17,4M€ sur le volet urbain des projets et 19,7M€ sur le volet habitat).

 

La Métropole assure également une mission générale de coordination du programme-cadre de rénovation urbaine : ingénierie auprès des communes pour le montage et la mise en œuvre des projets, suivi physique et financier des opérations...

 

Les territoires ANRUVoir l'image en grand

La conduite de ces projets nécessite une étroite coordination avec d'autres compétences communautaires :

 

  • la mise en œuvre du Programme local de l'habitat (PLH)
  • la conduite du CUCS
  • la collecte des ordures ménagères
  • le développement économique et l'insertion
  • les compétences déplacement et assainissement

 

Chiffres-clefs du programme de rénovation urbaine :

 

  • 7 sites éligibles aux aides de l'ANRU
  • pour 469 M€ d'engagements prévisionnels
  • dont 300M€ pour le volet habitat (64% des engagements) et 169M€ (36%) pour le volet urbain
  • financés par les collectivités (34%), les bailleurs (35%) et l'ANRU (28%)

 

< Carte des territoires concernés par la rénovation urbaine - Cliquer sur la carte pour agrandir

 

Plus de 1 000 démolitions de logements programmées

 

Les projets de rénovation urbaine mobilisent communes et bailleurs pour une profonde requalification du cadre de vie.

Dans 7 quartiers, ils passent par la réhabilitation ou la démolition de tout ou partie des logements sociaux.

 

D'ici 2013, plus de 1 300 démolitions de logements sociaux sont envisagées dans l'agglomération, dont plus 1 000 au titre des opérations de renouvellement urbain : autant de ménages à reloger, dans le contexte très tendu du marché du logement grenoblois.

Dans chaque site, une charte de relogement formalise les engagements des partenaires (ville, bailleur, associations de locataires), les droits des locataires et précise les conditions du relogement.

Fin mars 2009, 315 ménages ont déjà été relogés, en restant sur le même site ou en changeant de quartier. En lien avec les communes, les bailleurs sociaux et les fédérations de locataires, la Métro pilote une évaluation qualitative qui permettra d'interroger les ménages relogés sur leurs conditions de vie dans ce nouvel environnement.

 

 

Soutenir la Gestion urbaine et sociale de proximité (GSUP)

 

  • Objectifs généraux

- Améliorer la réactivité et la coordination, sous l'égide des communes, de l'ensemble des services contribuant à gérer la ville au quotidien (services des villes (propreté urbaine et espaces verts), bailleurs sociaux, syndics, collecte des OM...)

- Impliquer et prendre en compte les habitants comme des acteurs à part entière.
former et soutenir les personnels de proximité
- Pour un cadre de vie mieux entretenu et respecté (propreté, maintenance, tranquillité).

- Prendre en compte ces aspects de gestion et d'usage dès la conception des projets urbains 

 

  • Moyens

- Soutenir les projets de GUSP dans les quartiers en renouvellement urbain (exemple : associer les habitants à la gestion quotidienne des "unités résidentielles" à Teisseire)
- Soutenir l'action des fédérations de locataires
- Promouvoir le pôle-ressource de la Maison de l'Habitant, destiné au réseau des acteurs de l'agglomération (élus, techniciens, habitants), visites de site, partage d'expériences, formations...
- Proposer un cadre d'ensemble lisible, sous la forme d'une convention-cadre

 

 

Mise en œuvre de la charte d'insertion : un pilotage d'agglomération

 

L'ensemble des acteurs impliqués dans la mise en œuvre des projets de rénovation urbaine ont signé une charte

Ils ont scellé ainsi une volonté partagée de faire des 500 millions d'euros d'investissement programmés dans l'agglomération, un levier pour l'insertion professionnelle.

 

 

  • Les grands objectifs

- Utiliser la commande publique générée par le renouvellement urbain comme un levier pour l'emploi et l'insertion
- Donner des nouvelles perspectives aux publics en difficulté, et plus particulièrement aux habitants des quartiers prioritaires
- Combiner rénovation du cadre de vie et lutte contre le chômage et l'exclusion

 

 

  • Un cadre cohérent

- Une charte d'agglomération, valable pour tous les projets de renouvellement urbain et signée par l'ensemble des acteurs (ANRU, collectivités, bailleurs sociaux, fédérations du bâtiment, CCI, réseau emploi..).
- Un outil opérationnel d'agglomération, le dispositif chantiers emploi, chargé d'épauler les maîtres d'ouvrage et le réseau des structures de proximité

 

 

  • Des actions fortes

- Des actions de formations innovantes (chantier-écoles)
- Des temps forts pour les habitants en recherche d'emploi, dans les quartiers en renouvellement urbain

 

 

Grenoble-Alpes Métropole - 3 rue Malakoff 38031 Grenoble cedex - 04 76 59 59 59 © 2009 Grenoble-Alpes Métropole. Tous droits réservés.